Index du Forum
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Selon Symantec, 10 millions de Français ont été victimes de cybercriminalité


 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum » Administration » Info Flasch sécurité » Divers Informatique Sujet précédent :: Sujet suivant  
Selon Symantec, 10 millions de Français ont été victimes de cybercriminalité
 MessagePosté le: Mer 5 Sep - 18:42 (2012) Répondre en citant  
Message
  nenette58
Administrateurs WSI
Administrateurs WSI


Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 3 843
Niveau Général Informatique:
Estimation Protection:
Navigateur: FireFox
Féminin Cancer (21juin-23juil) 狗 Chien
Point(s): 4 310
Moyenne de points: 1,12
Version Pack: Gratuite
Autre: MalwareBytes+Zemana

PublicitéSupprimer les publicités ?
Toute la presse généraliste a rapidement repris l'information : selon Symantec, l'éditeur du fameux Norton, 10 millions de Français ont été victimes de la cybercriminalité en 2011, pour un coût total de 2,5 milliards d'euros (+38 %). Un nombre impressionnant tiré d'une étude réalisée sur 24 pays et chiffrant à 556 millions de victimes pour une facture totale de 110 milliards de dollars.



24 pays, la moitié de la population mondiale, 13 000 interviewés...

Pour annoncer des chiffres aussi élevés, l'étude de Symantec a interrogé des milliers d'adultes à travers les 24 pays suivants : Afrique du Sud, Allemagne, Arabie-Saoudite, Australie, Brésil, Canada, Chine, Colombie, Danemark, Émirats Arabe Unis, États-Unis, France, Inde, Italie, Japon, Mexique, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Pologne, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède et Turquie.

Seul léger problème : Symantec n'a questionné que 13 018 personnes pour des pays qui cumulent pourtant près de la moitié de la population mondiale (plus de 3 milliards). Cela ne représente en moyenne que 542 individus interrogés par pays, sachant que Symantec précise avoir interviewé entre le 16 et le 30 juillet 1 000 personnes aux USA et en Inde, et 500 dans les 22 autres pays. Ces personnes, âgées entre 18 et 64 ans, ont de plus été interrogées en ligne, et non par téléphone ou de visu. Pourtant, à en croire l'éditeur, la marge d'erreur est mince.

Nous sommes tous des victimes de la cybercriminalité

Si l'on met de côté ce très faible nombre de personnes questionnées, l'étude nous apprend donc que 556 millions de personnes ont été victimes de la cybercriminalité en 2011, ce qui représente environ 1,5 million de personnes par jour, ou encore 18 par seconde. Par cybercriminalité, Symantec entend par là toutes les attaques connues de type virus, malware, piratage, mais aussi le vol par internet, la fraude, et même les scams, ces arnaques dont la plus connue est celle venant du Nigeria.

Ces 556 millions de victimes à travers le monde, ou encore 10 millions en France, sont en fait surgonflés du fait des réseaux sociaux. En effet, Symantec précise que 15 % des comptes de réseaux sociaux ont été « piratés », c'est-à-dire utilisés par une personne tiers. Et 10 % des utilisateurs des réseaux sociaux sont tombés sur de faux liens ou encore des scams. Au total, 39 % des utilisateurs de réseaux sociaux ont été des victimes de la cybercriminalité en 2011 selon les critères de Symantec.

L'autre source qui gonfle les données de Symantec est la forte évolution des faux SMS ou messages reçus sur mobile. Des messages venant d'une source inconnue qui demandent souvent d'appeler un numéro lui-même inconnu ou encore de cliquer sur une URL tout aussi inconnue.



125 millions de victimes gagnées en un an

Pour être comptabilisé comme « victime » de cybercriminalité, il suffit de faire face à ce type d'arnaques et de messages non sollicités, en sus de visiter des sites ou de recevoir des malwares et des virus. Ce qui effectivement concerne des millions de personnes à travers le globe. Il est intéressant de noter que la précédente étude de Symantec sur le sujet chiffrait à 431 millions de victimes dans le monde en 2010, pour un coût total de 114 milliards de dollars.

Pour l'éditeur, le nombre de victimes a donc explosé en un an (+125 millions), pour une facture inférieure néanmoins. En France, Symantec avait évalué le nombre de victimes à 9,4 millions, pour un coût total de 1,722 milliard d'euros. Plus étonnant, l'an passé, Symantec avait interrogé 19 636 personnes, toujours dans ces mêmes 24 pays. L'éditeur a donc diminué d'un tiers son nombre d'interviewés d'une année sur l'autre sans explication.

Enfin, concernant l'étude de cette année, notons que d'après Symantec, les internautes russes sont de très loin les plus touchés par la cybercriminalité, puisqu'ils sont 92 % à en être victimes, contre 84 % pour les Chinois et 80 % pour les Sud-Africains.

Source PcInpact


Nul n'a autant besoin d'un sourire que celui qui n'en a pas à donner.





Selon Symantec, 10 millions de Français ont été victimes de cybercriminalité
 MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:46 (2017)  
Message
  Contenu Sponsorisé







Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum » Divers Informatique

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT - 1 Heure

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group Traduction par : phpBB-fr.com